Month: mai 2019

Marjolein-south-dakota-art-museum00000

Ressentir le sens

Ou, qui a inventé ma vie ?

Pendant plus de vingt ans, mes créations ont été réalisées principalement avec de la laine.

Toutes sortes de choses sont nées : jouets, écharpes, robes et sacs à main, mais aussi tentures murales, sculptures et costumes fantastiques.

Si le médium est le message – comme l’a dit le Canadien Marshall McLuhan – quelle est la révélation que ce matériau devrait m’inspirer ?

Ne sommes-nous pas tous des artistes motivés par la tension entre le désir de communiquer et le désir de ne pas être vus ?

Les inspirations venaient et venaient de tant de directions – certaines de promenades dans la forêt, d’autres de lectures ou de visites d’expositions ; ensuite, il y a des idées directrices telles que les sept péchés capitaux ou des rêves comme le jardin des délices.

Mais pourquoi cette laine?South Dakota Art Museum 6

Pourquoi l’amour du feutre?

Pourquoi l’amour de modeler le feutre ?

La laine est légère et sauvage, elle existe dans tant de couleurs, de caractères et de qualités diverses qui nous surprennent mais qui nous donnent aussi la tranquillité parce que cela nous semble si étrangement commun !

Elle est chaotique, sauvage et indomptée, toujours très proche et intime de l’animal qui nous la fournit généreusement plusieurs fois par an.

Ensuite apparaît l’Art du feutrage, de l’enchevêtrement des fibres en un matériau ténu et solide pouvant être sculpté.

La laine devenue feutrée, ces poils doux et moelleux se transforment en une matière qui ressemble à quelque chose de proche de la peau d’un animal et peut-être même de notre propre peau !

En tant que laine, elle est libre et fluide, mais, une fois devenue feutre, elle est emprisonnée par ses propres cheveux.

En tant que substance, elle nous procure protection, chaleur, isolation, mais sa densité particulière peut également provoquer des sensations d’essoufflement, voire de suffocation.

La sensation de la laine invite à son toucher – nous, les feutrières, ne pouvons pas résister à l’attrait de ses possibilités.

Le façonnage du feutre, son processus de mise en place des fibres soigneusement peignées ou cardées suit sa propre vie : des dessins avec des motifs et des formes complexes se forment, des combinaisons de couleurs fascinantes apparaissent, plaçant les filaments de laine dans toutes les directions, parfois mélangées à de la soie ou à d’autres fibres.

Cette « peinture », ce froncement de cheveux, réalisée avec présence et attention de l’artiste est apaisante pour l’esprit. Le résultat est enchanteur !

Tout change lorsque nous commençons concrètement le travail du feutrage – qui consiste à ajouter de l’eau savonneuse, frotter et rouler, masser sans fin (Vous êtes-vous jamais demandé ce qu’il y avait derrière ce besoin de caresser notre matériau pendant des heures, souvent pendant des jours?).

Il faut commencer doucement pour donner à la laine le temps de se rassembler et comme pour l’apprivoiser, puis, petit à petit, la travailler avec plus de force ce qui l’enchevêtrera pour toujours dans une nouvelle forme au bout du processus de feutrage de cette laine.

Le durcissement final et la mise en forme sont intenses et parfois presque violents, surtout lorsque le travail final est volumineux et lourd.

Le travail physique intense peut être très gratifiant lors de la création de très gros morceaux – presque une expérience de «pic» !

Cela peut prendre des mois pour se préparer et cela peut être physiquement douloureux pour le corps, mais y arriver est très satisfaisant…

La vivacité de ce médium lui donne une sensation proche de notre peau. Le fait que nous le fabriquions presque uniquement avec nos mains, sans outils ni écrans, rend l’expérience de façonner la laine uniquement avec le toucher en une création totalement unique est vraiment remarquable.

Parfois, il semble que la fabrication semble être plus importante que ce qui est fabriqué. Habituellement, le résultat final laisse un sentiment de déception.

Néanmoins, l’idée suivante surgit déjà dans l’esprit et crée de l’enthousiasme pour le prochain projet.

Et le message?

Quel est le message que m’inspire toutes ces pièces sculpturales douces ?

Toutes ces créations qui ressemblent à des peaux mystérieuses ou des créatures de la mer ou peut-être des forêts enchantées.

Certaines nous rappellent des parties du corps, des organismes étranges qui ressemblent à des animaux mais qui ressemblent également à des plantes, des champignons ou peut-être des coraux.

Expriment-elles des sensations qui autrement resteraient inaperçues mais voudraient tellement être vues et «senties»?

En fait, tout l’art n’est-il pas lié à des questions existentielles?felted sculpture by Marjolein Dallinga for bloomfelt.com

Qui sommes nous ? Qu’est ce que la vie ?

Pourquoi la mort ? Quelle est l’intention de la sexualité?

Pourquoi la maladie s’insinue t-elle en nous ? Pourquoi sommes-nous aliénés de notre corps ?

Des questions pour lesquelles nous n’avons pas de réponses concluantes.

Peut-être que l’Art est une tentative de traiter toutes ces questions, d’y répondre comme la science et la religion essaient également à leur manière.

La plupart de mes œuvres d’art feutrées sont des expressions de la lutte contre le corps.

Elles concernent la mort et le sexe et expriment parfois littéralement des sensations ou des émotions.

Est-ce que cet art, ces pièces feutrées deviennent un moyen de vivre, un moyen de survivre ?

Inépuisablement, jour après jour dans mon esprit au réveil, fleurit la laine, se profile le studio et déjà la création suivante qui prend forme et vie.

La laine est légère et malléable mais elle est aussi modeste et tellement polyvalente.

Sa nature pardonnante est invitante, relativement peu coûteuse, facilement ouverte à de vastes expériences

La proximité du feutre, presque une seconde peau, une amitié sans ami.

Marjolein Dallingainspiration for bloomfelt

bloomfelt.com

Instagram: bl00mfelt

Facebook: Bloomfelt

Pinterest: Marjolein Dallinga

Marjolein-Montbrun-Bocage

ATELIER DU BOCAGE 31, Occitanie, France

ATELIER DU BOCAGE 31

Centre de formation textile, feutre de laine, fibre et couleur

atelierdubocage31@nullgmail.com

Tél. : 33 (0) 561 981 222

N° Siret : 481 360790000 28

N° d’organisme de formation : 73 3107496 31

Adresse : LA COUECH – 31310 MONTBRUN-BOCAGE – France

Marjolein-Montbrun-BocageRejoignez l’artiste MARJOLEIN DALLINGA pour une résidence d’été dans le sud de la France, une session de feutre manuel de laine en deux parties.

Marjolein Dallinga est née aux Pays-Bas où elle a étudié les beaux-arts. Elle a déménagé à Montréal, au Canada, en 1989 pour poursuivre sa carrière artistique en faisant des livres d’art et des bijoux. Tout en élevant une famille, sa créativité l’a amenée à fabriquer des jouets et à enseigner des cours d’art. Cela l’a amenée à découvrir le feutrage, et elle travaille maintenant dans ce milieu.

Le CIRQUE DU SOLEIL, de renommée mondiale, s’est intéressé au travail de Marjolein et, au cours des cinq dernières années, elle a expérimenté le feutre pour la conception de leurs costumes tout en créant des produits finis pour leurs spectacles.

Marjolein a sa propre compagnie, Bloomfelt.com, et travaille depuis son studio avec des salles de couture et de teinture. Elle a enseigné le feutrage pendant quinze ans en Amérique du Nord et du Sud, en Europe et en Australie. L’année dernière, elle a remporté trois prix pour ses costumes réalisés pour le WOW (world of wearable art) en Nouvelle- Zélande.

Pour en savoir plus: www.bloomfelt.com

Son atelier de pratique artistique du feutre manuel de laine va se dérouler en deux parties, séparées par deux jours « off » pendant lesquels l’atelier restera à disposition des élèves qui en auront besoin ou, pour ceux qui le souhaitent, des activités seront organisées.

PROGRAMME WORKSHOP MARJOLEIN DALLINGA du 15 / 24 JUILLET

1ère PARTIE : du 15 au 17 Juillet :

Atelier de feutrage sculptural de 3 jours : « inside out, upside down », ou « sens dessus dessous »

C’est de la danse des émotions contradictoires que naissent la créativité et l’art. Bien que la sculpture soit généralement perçue comme statique, je la vois davantage comme un mouvement, le mouvement de la laine des fibres vers le feutre.

Et tant qu’il y a du mouvement, il y a de la vie.

Cet atelier de trois jours approfondira la prise de conscience des expériences apprises de la sculpture avec du feutre et d’autres fibres. Nous explorerons différentes idées de formes sculpturales, avec le thème «à l’envers / à l’endroit», pour devenir plus conscientes de la façon dont nous voulons utiliser ce moyen et pourquoi. Nous nous concentrerons sur les bases comme la couleur, le design et les concepts d’œuvre d’art.

Les élèves seront mis au défi de jouer avec leurs propres conceptions en utilisant des techniques de feutrage sculpturales, en approfondissant leur connaissance du processus de création, en mettant l’accent sur le cheminement et non sur le résultat final. C’est un atelier de découverte expérimental.

À la fin de chaque journée, nous discuterons des créations pour accroître la sensibilisation aux choix de couleurs et de design. Une exposition de tous les travaux complétera le cours. Vous ne créez pas d’art, il existe déjà, vous devez le laisser venir à vous, aller là où est l’art au lieu de chercher à le créer.
Agissez en fonction de votre imagination et de votre créativité, sans attachement au résultat.

18 et 19 JUILLET :

2 JOURS OFF avec mise à disposition de l’atelier et organisation d’activités

2ème PARTIE : du 20 au 24 JUILLET :

Atelier de 5 jours

« wearable art »

« l’art vestimentaire »

Cet atelier de cinq jours approfondira la conscience des expériences apprises de la sculpture avec du feutre et d’autres fibres. Nous explorerons différentes idées de formes sculpturales, avec des thèmes tels que: pliage et dépliage, construction de relief, ajout de forme à une autre surface. Tout pour devenir plus conscient de comment et pourquoi nous voulons utiliser ce support.

Cet atelier est inspiré par l’idée de travailler à faire une sculpture portable, une sculpture « vestimentaire ». Les premiers jours, nous allons jouer avec les processus de raccourcissement, d’épaississement, de resserrement et de rétrécissement des surfaces feutrées, afin de réaliser notre élément original de vêtement artistique sculptural.

Nous ferons un focus sur les éléments de base que sont la couleur, le design et les conceptions d’une œuvre d’art. Les élèves seront mis au défi de jouer avec leurs propres conceptions en utilisant des techniques de feutrage sculptural, tout en approfondissant leur connaissance du processus créatif en mettant l’accent sur l’idée de voyage. C’est un atelier de découverte expérimental. À la fin de chaque journée, nous discuterons des créations pour accroître la sensibilisation aux choix de couleurs et de design. Une exposition de tous les travaux complétera le cours. Vous ne créez pas d’art, il existe déjà, vous devez le laisser venir à vous, aller là où est l’art au lieu de chercher à le créer, Agissez en fonction de votre enthousiasme, sans attachement au résultat !

Une expérience des techniques de base du feutrage est requise pour suivre cet atelier.

Maximum 12 étudiants

Pour télécharger directement un formulaire d’inscription à cet atelier : oui je clique sur le lien ci-dessous :

FR INSCRIPTION MARJOLEIN 2019

Le site de Marjolein Dallinga

La page facebook de Marjolein Dallinga

Feutre Formation France, le site 

Feutre Formation France, la page Facebook