Il n’y a pas de hasard. Il n’y a que des rendez-vous ,Paul Eduard

La nuit n’est jamais complète

Ilya toujours puisque je le dis

puisque je l’affirme

au bout du chagrin une fenêtre ouverte

une fenêtre éclairée

il ya toujours un rêve qui veille

désir a combler, faim à satisfaire

un coeur généreux

une main tendue, une main ouverte

des yeux attentifs

une vie, la vie a se partager.

Paul Eluardswann-before-house

 

 

 

 

 

Bloom

Leave a Reply

Your email address will not be published.